BIOGRAPHIE

Pianiste interprète, Camille Belin se produit en France et à l'étranger en qualité de chambriste et de soliste. 

“Du Concerto pour piano n° 27 de Mozart, Camille Belin [...] tient la partie soliste et signe une interprétation pleine de tendresse, aussi exempte d’effet que lyrique.”  - Alain Cochard, (Concertclassic).

 

Baignée dans la musique depuis son plus jeune âge, Camille Belin débute l’apprentissage du piano à l’âge de quatre ans aux côtés de son père puis intègre rapidement le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Châtellerault dans la classe de Sophie Carré-Chesneau. Elle entre ensuite au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse et poursuit son enseignement auprès de Philippe Blacher où elle obtient en 2007 le Premier Prix de piano, examen présidé par Aldo Ciccolini. Titulaire du Baccalauréat Scientifique, elle décide cependant de se consacrer à temps plein à la musique et se perfectionne avec Laurent Molines. Désireuse de rejoindre Paris et sa vie musicale, Camille Belin intègre la prestigieuse École Normale de Musique de Paris Alfred Cortot dans la classe de Rena Shereshevskaya et y obtient le Diplôme Supérieur de Concertiste en 2017. 

 

Lauréate de concours nationaux et internationaux, elle se voit remettre le Prix Spécial au Dorothy MacKenzie Artist Recognition Scholarship à New-York, le Troisième Prix au Concours International Opus Yvelines, le Troisième Prix au Concours International «Aldo Ciccolini» à Rome, le Premier Prix à l’Unanimité au Concours de Lagny­-sur-­Marne, et autres récompenses. 

Passionnée de musique de chambre, Camille forme en 2017 le duo Neria avec la violoncelliste Natacha Colmez-Collard, duo qui a remporté le Premier Prix du 48ème Concours International Georges Cziffra en 2018. Leur premier album "Regards [1882]", sorti en 2020 sous le label Passavant Music, est décrit comme faisant "partie de ceux qui se démarquent dès les premières notes" (Gang Flow) : "le duo Neria affiche dans son premier album « Regards 1882 » un tempérament bien affirmé" (Wanderer).

Camille a rejoint en 2019 l’ensemble Polygones, ensemble à géométrie variable proposant des concerts à thème mélangeant répertoire connu et répertoire oublié. 

Elle joue également régulièrement avec le violoniste Michaël Seigle et la soprano Maruska Le Moing. En soliste, elle a interprété le Concerto No. 2 de Rachmaninov, le Concerto No. 5 de Beethoven ou encore le Concerto No. 27 de Mozart, auprès des chefs d’orchestre Yann Kerninon et David Molard Soriano. 

 

Camille se produit dans des salles telles que la Salle Cortot (Paris), l’Auditorium Saint-Pierre des Cuisines (Toulouse), le festival des Musicales de Wesserling, le festival Rosa Bonheur, l’Auditorium du conservatoire de Vincennes, l’Auditorium du CRR de Paris, l’Espace Bernanos, le Musée de la Vie Romantique, le festival Ars Terra, le festival des Jeunes Talents du Loudunais, le festival des Fieffés Musiciens. Elle a également été invitée à jouer dans l’émission “Génération Jeunes Interprètes, Live” sur France Musique.

Très investie dans la transmission de la musique, Camille Belin enseigne au sein de l’École Française de Piano à Paris.